LPO MONGE

Accueil > Les formations > Sections européennes > Section européenne en filière logistique

Section européenne en filière logistique

jeudi 26 juin 2014 par lpoupard

EN TELECHARGEMENT présentation de la section européenne logistique

I– La section européenne

La section européenne s’est ouverte en baccalauréat logistique en 2011. Une section européenne propose un programme fondé sur plusieurs axes :

Enseignement de la DNL, (discipline non linguistique) à raison d’une heure par semaine. Un professeur certifié enseigne sa matière dans la langue de la section, en ce qui nous concerne, l’anglais. Pour le moment, la discipline enseignée a été la logistique.

Renforcement linguistique en anglais d’une heure par semaine assuré par un professeur de langue.

2nde
1ère
Tle
Discipline Non Linguistique (DNL) : Communication 1 1
1
Préparation à l’épreuve de section européenne
Anglais 4 4 4
Renforcement à l’oral (assistant d’anglais) 1 1 1

Période de formation en entreprise dans un pays anglophone puisque la langue choisie est l’anglais. C’est bien sûr l’élément central de cette formation. L’immersion professionnelle en stage de 4 semaines prend en compte le cursus professionnel indiqué dans le référentiel. Les grilles d’évaluation du référentiel sont utilisées pour évaluer les élèves lors de leur stage à l’étranger.
Activités culturelles et d’échanges. Un petit voyage de trois jours est organisé chaque année pour les élèves de section européenne.

Validation de la section européenne : les élèves inscrits en section européenne passent tous l’épreuve de spécificité au terme de laquelle ils peuvent obtenir la « Mention Section Européenne » sur le diplôme du baccalauréat.

C’est une épreuve exclusivement orale où les élèves doivent être capables de rendre compte d’un texte inconnu et original en première partie et où ils font part de leur stage et séjour dans le pays étranger où ils ont effectué leur période de formation en entreprise.

Les élèves reçoivent tous aussi l’ « Europass Mobilité » qui atteste des compétences acquises aussi bien linguistiques que professionnelles ou personnelles, lors de leur séjour à l’étranger.

II – A qui s’adresse la section européenne ?

Elle s’adresse à tout élève qui s’inscrit en seconde Baccalauréat logistique. Un questionnaire suivi d’un entretien est soumis aux élèves. Les élèves sont par conséquent sélectionnés sur leur motivation plutôt que sur leur niveau d’anglais. Il n’est pas nécessaire d’avoir été élèves de section européenne au collège pour intégrer la section européenne en lycée pro.
Une fois que la section européenne est formée (en première année de baccalauréat), les élèves s’engagent à suivre la section sur les trois années qui précèdent le baccalauréat, sachant qu’ils reçoivent deux heures d’enseignement de plus (une heure d’anglais et une heure de DNL) par semaine.

III – La « mobilité » et la mobilité de 2013

Les élèves partent pour cinq semaines dans un pays anglophone. La première semaine est jusqu’à présent consacrée à une remise à niveau linguistique très bénéfique pour les élèves.
Des professeurs d’anglais de langue anglaise, assure trois heures de cours chaque matin pour nos élèves, dans une école de langue.
Pendant les quatre semaines suivantes, les élèves effectuent un stage dans des entreprises. Ils peuvent être seul ou deux dans la même entreprise mais ils sont toujours placés sur des postes différents. Les élèves sont logés en familles.
Les deux premières « mobilités » se sont déroulées en Irlande.

Cette année, elle a eu lieu à Londres. Nous avons, pour nous seconder sur place, fait appel à un prestataire, en l’occurrence le CEI, Centre d’Echanges Internationaux basé à Londres, à Dublin ainsi qu’à Paris. Ce prestataire a sélectionné pour nous, après de nombreux échanges téléphoniques et électroniques avec les élèves, les professeurs et l’administration de l’établissement, des lieux de stage et des familles pour accueillir nos élèves.

Les élèves sont partis le 18 novembre, accompagnés du professeur d’anglais pour assurer leur bonne installation dans les entreprises et les familles. Ils sont revenus le 20 décembre avec le professeur de DNL qui, cette dernière semaine, s’est aussi acquitté de l’évaluation professionnelle des élèves.

Les élèves sont revenus enchantés par cette expérience. Ils reconnaissent tous les six, qu’ils ont amélioré leurs compétences linguistiques. Ils ont acquis une confiance sans égale dans leur capacité à s’exprimer en anglais, ce qui leur manquait particulièrement. En effet, ces cinq semaines à l’étranger confrontent les jeunes à des situations quelque fois difficiles et les obligent à s’y adapter et à les résoudre. Ils développent, par conséquent, un sens de l’initiative et une certaine capacité d’autonomie.
Ils ont évidemment l’occasion d’échanger avec des locuteurs natifs mais aussi avec des jeunes d’autres nationalités. C’est l’occasion pour eux de découvrir une et des nouvelles cultures ainsi que de se découvrir eux-mêmes, enjeu considérable pour nos jeunes.

Les six élèves de cette mobilité ont été logés dans des familles qui ont l’habitude de recevoir des jeunes travailleurs ou jeunes étudiants (Erasmus, Leonardo…) Ils ont donc rencontré des jeunes italiens, japonais, chinois, espagnols….expérience très formatrice en ce qui concerne l’acceptation de l’Autre.

Ils ont se sont tous très bien intégrés au sein des entreprises et l’anglais n’a jamais été un frein.

Cette mobilité est donc une expérience extrêmement enrichissante à de nombreux niveaux.

Nous essayons de la renouveler chaque année.


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
LPO MONGE (académie de Versailles)